Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 211
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 30
Localisation : clairemont ferrand
Voir le profil de l'utilisateurhttp://irisbleu.forumactif.com
14012018
Et cette formule. « Ces planètes sont votre chez vous au niveau vibratoire, évolutif, et au niveau de la fréquence que
vous voulez adopter. Aucune punition. La justice Divine, c’est ici juste pour RÉTABLIR L’ORDRE PARFAIT DES
CHOSES. Oubliez-moi ces punitions :
CULPABILITÉ = PUNITION INFLIGÉE.
Si vous êtes un fan de punition, alors la culpabilité vous allez l’adorer. Je serais plutôt là pour vous enseigner
comment vous en défaire, mais là ce n’est pas le sujet.
4eme étape : le lâcher-prise
Donc si vous avez correctement fait ce qu’il faut, le lâcher-prise vous prend NATURELLEMENT. Le lâcher-prise, ce
n’est pas forcé. Ça vient naturellement, il faut juste comprendre comment on y accède. Si vous voulez y accéder par
l’urgence, ou le forcing, moi Khubya je vous le dis : OPÉRATION ÉCHEC ASSURÉ. Vous pouvez vérifier si vous
voulez.
C’est comme si vous me disiez : celui qui a peur amène la sagesse. Je ne peux que rire parce que c’est évident que
non. Voyez comme tout est logique. Donc si les 3 étapes sont bien pratiquées, c’est bon, vous accédez naturellement
à la quatrième : Voir à quel point vous voulez contrôler oblige un relâchement par la Lumière de la conscience. C’est
elle qui donne le résultat de l’opération.
Autre chose, lorsque vous entreprenez ce genre d’activité, vous faites obligatoirement appel à vos Anges Gardiens qui
se collent à vous pour vous aider. Vous faites votre part du marché, et eux la leur. Ils vous donneront un soutien de
Lumière, et ils seront ravis de ne plus être au chômage (rappel : trop de personnes vibrent trop mal pour que les
Anges les approchent. Ils surveillent donc de « très loin » mais accourent lorsque vous faites appel à eux.).
Les Anges, ce ne sont pas des bisounours comme vous avez tendance à vous les représenter. Ils ont aussi de la
personnalité, ils ne sont en rien « empotés » et ils disposent d’une puissance de Lumière qui vous aplatirait sur place.
Donc, évitez l’image « Ange de compagnie » à l’instar de votre gentil toutou. Cela serait déjà un respect pour eux.
Puisque je suis parti dans le sujet, je vais vous parler des Anges. Puis je reviendrai à mes moutons. Les Anges sont
des créatures par définition très fiables. Ils sont des piliers de soutien et des guides très efficaces pour celui qui fait
appel à eux, et surtout, qui sait les écouter.
Les Anges sont chargés des signes qu’ils déposent sur votre route, ils sont chargés des synchronicités. Bref tout cela
c’est leurs champs de travail. Ils sont, par principe, très proches de vous, voire fusionnels. Dans leur nature, ils aiment
beaucoup les humains, mais évidemment, ils sont un peu tristes d’être autant mis de côté par vous.
Il est avéré qu’ils sont contents lorsque vous faites appel à eux, car c’est leur fonction de se charger de vous. Vous
êtes un peu leur « bébé » et ils vous ont normalement à charge. L’Ange, et la hiérarchie angélique, est votre premier
pilier, vos premiers guides avant de passer au suivant. Ils aiment énormément lorsque vous pensez à eux, les
REMERCIEZ POUR LEUR TRAVAIL DE GARDIEN.
A cause du chômage dont ils sont victimes, certains sont placés comme gardiens des Dévas (élémentaires entre
autres) gardiens de la Nature. Ils maintiennent la grille de la Nature, et la grille de communication des élémentaux
souvent trouvée par les humains où il y a des Anges réparateurs.
Les Anges sont proches de vous, et sont ravis lorsque vous les appelez à l’aide pour faire UN TRAVAIL SUR VOUSMÊME. Ouvrez vos yeux, vos oreilles mais surtout votre attention pour capter leurs présences, ou même leurs signes
subtils. Plus vous leurs porterez attention, plus ils vont pouvoir « communiquer » avec vous quels que soient les
moyens.
La prière par le cœur (des paroles qui vous viennent sans à avoir à les réciter) peut vous aider à vous brancher.
PENSEZ À LA GRATITUDE. PENSEZ À LES REMERCIER. Je leur fais un peu de publicité, mais il sera fait ce qui
doit être fait. Vous avez tellement d’aide, alors ouvrez vos yeux et portez-y attention.
Le travail sur vous-même est donc fait à DEUX. Oui, à DEUX. Je répète à nouveau : tout travail que vous faites sur
vous-même est fait à DEUX. Il y a donc vous, l’étincelle qui fait ce qu’il faut, ET la hiérarchie Divine (les Anges en
général) qui débloque le résultat ou qui met les conditions lumineuses nécessaires.
Dire donc que vous avez acquis la maitrise de vous-même TOUT SEUL est un PUR MENSONGE, car nous vous
aidons (pour le peu où vous ne devenez pas boudé, comme c’est plutôt le cas en ce moment).
Vous avez actuellement, (et c’est plutôt une chance) des outils ésotériques pour contacter vos Anges si vous avez du
mal par les méthodes que je vous donne. Parfois un outil, un support matériel peut aider. Mon message est surtout
CELUI DES ANGES qui m’ont demandé de vous toucher quelques mots de leur EXISTENCE qui est :
« OBSERVEZ NOTRE PRESENCE À VOS CÔTÉS. Nous sommes si présents à vos côtés, alors PRIÈRE de
nous apporter un MINIMUM d’attention. Au lieu de nous ignorer, vous aurez tout à gagner de comprendre
QUE NOUS EXISTONS et que nous ne sommes pas séparés de vous. Nous sommes là pour vous soutenir.
Travailler en conscience avec Nous les Anges, cela aide à fabriquer le pont Divin pour permettre de travailler
le chantier de votre Âme. »
Voilà pour le message qu’ils désiraient vous transmettre. Non pas qu’ils s’ennuient, mais bon, c’est assez
problématique qu’ils ne puissent pas tous accomplir CE POURQUOI ILS ONT ÉTÉ CRÉÉS.

www.khubya.fr

12

Il y a donc d’une part (et c’est le pilier principal) le travail sur vous-même, puis il y a nous de l’autre côté, ICI POUR
VOUS AIDER EN TOUTE SINCÉRITÉ QUAND VOUS LE DEMANDEZ. L’humilité et la culpabilité sont également des
points à travailler. Je ne sais pas si j’en parlerai dans le futur ou dans ce message, c’est à voir.
Oups, peut-être en avez-vous marre de m’entendre parler, non ? Je vous abrutis les oreilles ? Ce n’est pas mon
problème, au pire, non ? Je reviens donc et encore sur mon sujet (je vous laisse le travail de synthèse à faire). Une
fois que vous pratiquerez clairement le lâcher-prise en toutes circonstances, vous en venez à faire la pratique du juste
milieu.
Chaque évènement est là pour votre chantier intérieur, PAS PLUS et PAS MOINS. Ils ne sont pas là pour vous rendre
la vie dure car ça, c’est un jugement. Ils ne sont là QUE pour vous faire évoluer. Je répète, ils ne sont là QUE pour
vous faire évoluer. Si vous changez votre point de vue face aux prétendus « obstacles », alors vous êtes DÉJÀ
GAGNANT. Ça au moins, ça a l’avantage de prendre la voie express.
POUR RÉGLER UN PROBLÈME COMMENCEZ PAR RÉGLER VOTRE POINT DE VUE VIS-À-VIS DE CELUI-CI. Et
le lâcher-prise est là pour ça. Le but est de DÉDRAMATISER. Inventez-moi toutes les techniques que vous voulez, je
crois vous en avoir déjà cité et Laura vous donnera les références qu’elle connait. Mais ce que je dis, ça peut être très
largement complété par vos livres qui vous en apprennent tout autant.
Je donne des pistes, c’est à vous de faire le travail de recoupement et de récupération d’informations
supplémentaires. Ce n’est pas à votre bon vieux Khubya de tout faire, j’en ai bien horreur. Tout vous servir sur un
plateau doré n’est pas dans ma pédagogie, allez plutôt voir du côté de vos chers dirigeants (et encore ce n’est pas
vraiment ça).
Bref, le monde parfait où tout vous est servi n’existe pas, et s’il existait, vous serez de magnifiques bisounours en
chair et en os. Si tout était parfait, ça nous donne des « chamallows » tout roses. Donc si un volcan explose non loin,
c’est la fin des haricots (il rit). Les chamallows ne sauraient pas du tout comment réagir puisqu’ils n’ont jamais eu de
problèmes et que tout était si chouette.
L’expérience du chamallow rose est prévue sur la planète 10 : rassurez-vous, vous pourrez la voir. Sinon Laura
développe aussi ce thème (c’est en fait l’intrigue principale) dans son projet d’Âme (BD). Vous ne voulez pas être de
beaux chamallows, non ? Alors bougez vos petites fesses, et apprenez ce que veut dire le mot CHERCHER.
Assimilez déjà les bases, faites les exercices proposés (vous avez aussi le choix de ne pas le faire si ça ne vous
convient pas) laissez couler le temps, vérifiez vos résultats. Puis, si vous avez besoin d’infos supplémentaires, vous
CHERCHEZ.
Décollez votre tête de la télé, décollez votre regard d’un internet qui fait perdre votre attention (par les
divertissements) et ENGAGEZ-VOUS à CHERCHER comment RÉSOUDRE VOS PROBLÈMES en sachant que c’est
un JEU fait pour vous aider à évoluer. Cherchez juste la SOLUTION du jeu, mais FAITES-LE VRAIMENT ET PAS À
MOITIÉ, sinon évitez complétement de le faire.
Rappelez-vous : la crise financière et les évènements à venir sont le chapitre final destiné à voir si vous avez
« compris et assimilé » vos leçons. Pourquoi un Khubya se casserait-il la tête à vous répéter sans arrêt, sans arrêt (ah
au fait, il faut aimer le métier de celui qui répète constamment chez nous, mais fort heureusement L’AMOUR QUE
NOUS AVONS POUR VOUS NOUS Y AIDE) ?
Enfin je parle de l’amour inconditionnel qui nous anime, une force qui nous permet de tout faire. C’est une force qui
S‘ENTRETIENT. Donc, prenez en compte mon travail (et si vous ne le faites pas, ça m’est égal évidemment), et
comprenez le message. Ça ne plaisante tout simplement pas. Donc, vous êtes … hummm à la fin d’un chapitre de ce
jeu, et une mise en scène finale va venir : La fameuse vague.
Donc, si je vous donne encore maintenant des exercices, c’est parce que c’est très actuel, et que je me suis vu
chargé… humm de rehausser un peu le niveau énergétique (que je fais obligatoirement par mes messages chargés
énergétiquement) et dans la foulée, vous aider. Car je dois pouvoir aider certains d’entre vous, mais cela est pris en
fonction de votre niveau.
Bien sûr, nulle culpabilité à avoir, vous avancez comme vous pouvez… humm mais je ne fais pas dans la dentelle
pour vous « réveiller ». Le véritable réveil n’est pas vraiment un art que vous exercez ici-bas, alors je fais comme je
peux pour vous initier à des cours de réveil (pour les cours de sommeil, prière de s’adresser aux illuminati/ Société et
dirigeants).
Alors vous préférez des cours de réveil ou de sommeil ? Les cours de sommeil c’est : vous êtes le véhicule que vous
incarnez car cette réalité est LA SEULE POSSIBLE. Enfin, vous voyez le genre, mais si ça vous convient, je n’ai
absolument rien à dire. C’est juste une question de goût et le sommeil a ses avantages ^^.
Si dans la foulée, il y a en a qui sont, mine de rien, pourvus que de quelques neurones, voyez la façon dont nous
essayons de vous diriger, de vous mener en ces temps passionnants de l’Ascension. Ce que je donne, ce que nous
vous donnons, est ni plus ni moins une carte.
Maintenant, humm je vais vous parler de l‘humilité, et je vais voir si ensuite je vous parle de la culpabilité. Message
dense, à lire et à relire donc. Je vais vous « gaver », alors débutons par l’humilité.
Je ne vous apprends rien quand je vous dis que l’humilité c’est l’inverse de l’orgueil. L’orgueil c’est celui qui dit « je
sais tout ». L’humilité, c’est celui qui dit « je sais des choses mais j’ai encore beaucoup à apprendre ». Une chose est
sûre, l’humilité n’est très peu, voire pas du tout pratiquée.
www.khubya.fr

13

Donc votre cher Khubya va vous dégager un peu la route sur cette qualité Divine. Bien évidemment, je vais vous faire
une bonne introduction et vous expliquer son fonctionnement avant de vous donner des exercices pratiques. Je vous
mets le doigt que le fait que je parle de qualités précises et non d’autres, car ces qualités sont celles qui vous
permettent d’aller le plus vers votre cœur, c’est donc là où je veux en venir.
Je vous ai donné quelques exercices pour ouvrir votre cœur dans le message intitulé « comment se brancher à votre
ème
cœur » et là c’est donc la 2
partie, c’est la suite donc. Je vais évidemment parler de l’orgueil, son contraire.
L’orgueil est celui qui investit celui qui a un cœur fermé. L’orgueil, c’est donc le cheminement qui consiste à fermer
son cœur. Pour cela, rien de plus simple, il faut laisser faire la vie faire son œuvre.
Par exemple, lorsque vous vous retrouvez devant des situations qui vous mettent en avant, votre orgueil gonfle, et
donc votre faux ego. Pour pouvoir désamorcer cela, il faut donc diriger votre courant ailleurs et donc cela ne peut se
faire qu’en vous branchant sur nous, parce que sinon cela vous revient et donc vous fertilisez votre égo. Humm
imaginons une situation.
Votre vie a toujours été un calvaire, vous n’aviez que des échecs, vous n’êtes pas connu, c’est à peine si vous
existez. Puis un jour LA ROUE TOURNE. Le principe comme quoi TOUT CHANGE OBLIGATOIREMENT. Par vos
actions vous vous retrouvez à être quelqu’un d’important et tout le monde vous demande. Déjà, on s’arrête ici. Face à
une telle situation, comment faire pour que votre orgueil n’augmente pas ?
Vous êtes aimé de tous, vous recevez de l’argent régulièrement, des personnes veulent vous voir, votre famille et
votre époux / épouse est content de vous, il y a de la publicité faite à votre nom, et vous tenez des conférences
partout dans le monde. Vie de rêve ? Pas si sûr.
Donc dites-moi, mes chers lecteurs, dites-moi : COMMENT FERIEZ-VOUS POUR ÉVITER QUE VOTRE ORGUEIL
ENFLE ? Comment allez-vous faire pour ne pas vous faire corrompre ? La moindre action, évènement, qui vous met
en avant va FORCÉMENT faire gonfler votre orgueil, même si vous simulez une fausse humilité. Alors dites-moi la
solution, dites-la moi ? Hummmm …. Alors ???
Allez, je vous la donne. Mais avant cela, je vais vous triturer un peu les méninges en vous expliquant la LOGIQUE de
la situation. L’orgueil, qu’est-ce que c’est ? C’est une estimation inconsciente que vous êtes une personne importante,
et cela sous la forme de votre faux ego. C’est donc relié à L’AMOUR PROPRE et aussi une FIERTÉ MAL PLACÉE.
Pour que l’orgueil fonctionne, vous devez être LE CENTRE DU MONDE, vous devez être là.
Les publicités, par exemple, visent à augmenter votre orgueil en vous disant par des messages subliminaux « vous
êtes merveilleux alors achetez le produit pour vous mettre en valeur ». L’orgueil fonctionne selon le CULTE DE LA
PERSONNALITÉ et chacun l’a, à plus ou moins forte dose.
Donc comment faire sauter l’orgueil ? En vous faisant sauter par une ceinture de dynamite, en gros, vous faire
disparaitre ? L’idée est bonne mais mal appliquée, et la réponse est : faire diminuer son PETIT SOI. Et comment faiton cela ? Eh bien justement, en se branchant sur le Divin, et comment on branche sur le Divin ? EN OFFRANT CE
QUI VOUS ARRIVE.
Maintenant, on fait une petite mise en condition, vous enfilez donc le costume que je viens de décrire plus haut et
allons en scène faire l’expérience. Vous êtes demandé pour une conférence où il y a un monde à ne plus pouvoir les
compter. Vous donnez cette conférence. Forcément, vous êtes submergé par l’émotion (consciente OU NON) que
vous êtes important.
Et comme vous avez compris ce que votre cher Khubya vous a expliqué, vous allez vous mettre à nous OFFRIR ce
qu’il vous arrive. Donc par la pensée « Créateur tout puissant je t’offre ce qui m’arrive, il m’arrive cela parce que Tu
m’y as aidé » et vous donnez VRAIMENT l’évènement qui vous arrive.
Il faut donc prendre en considération que s’il vous arrive cela, C’EST PAR LA SOURCE ET VOUS, mais pas
UNIQUEMENT par vous. Si vous croyez que tout ce qui vous arrive, c’est QUE grâce à vous, alors vous sombrez
OBLIGATOIREMENT dans l’orgueil. Pour avoir de l’orgueil, centrez-vous sur vous-même, pour avoir de l’humilité,
centrez-vous sur nous (La Source).
Donc en nous offrant cela, vous créez en vous-même une connexion à nous et notre énergie Divine peut circuler en
vous, et vous faire « un peu d’air ». L’orgueil, lui, nous ferme toutes vos portes et nous ne pouvons pas entrer. Il n’y a
pas de circulation entre nous et vous.
Donc pour cultiver l’humilité, l’idée principale est celle-ci : TOUT CE QUE VOUS AVEZ, VOUS L’AVEZ GRACE À
NOUS, ce qui est totalement vrai. Qui a créé la matière ? Pas vous en tout cas ! Qui a créé votre corps humain ? Pas
vous ! Même les relations que vous avez sont d’origine Divine.
La personne que vous aimez A ÉTÉ FAÇONNÉE PAR LE CRÉATEUR. Rien ne vous appartient, tout est simplement
au Créateur, TOUT lui appartient, même MOI je Lui appartiens, je ne me possède pas. ET VOUS NON PLUS. Ça
c’est l’humilité. Alors je tape dans votre orgueil bien secrètement caché en vous ? Si ça vous remue, c’est que je n’en
suis pas loin. Croire que tout ce que vous avez c’est grâce à vous, c’est de l’orgueil, de l’arrogance.
Donc pour cultiver L’HUMILITÉ vous êtes OBLIGÉ DE NOUS METTRE AU CENTRE. Eh oui, c’est cela la clef de
l’humilité. C’est un état d’esprit qui implique que vous êtes loin d’être seul dans l’Univers. Je précise rapidement que
Laurent a ce problème, mais le pauvre n’a pas clairement compris. Avec ça il comprendra bien, et j’espère taper bien
là où il faut (au pire, les séances privées servent à ça).

www.khubya.fr

14

L’humilité n’est pas le fort de Laurent, c’est le moindre qu’on puisse dire. Tout le monde est concerné par ce
problème, et donc le moyen de cultiver l’humilité c’est de nous offrir constamment ce qui vous arrive, BONNE COMME
MAUVAISE. Nous savons VOUS ÉCOUTER et vous pouvez vous confier à nous par la pensée et nous parler.
Ce processus de confier permet d’ouvrir votre cœur. Et là, je peux vous surprendre à dire « je n’ai pas besoin de me
confier à vous » ? Vraiment ? Ce n’est pas de l’orgueil ça ? Vous savez l’orgueil, ça emplit facilement votre vie et c’est
pour ça que certains gèrent mal cet orgueil.
Un channel, par exemple, peut tomber dans le panneau parce que celui qu’il canalise le rend célèbre. Cela est déjà
arrivé, et évidemment Laura peut en être menacée. Enfin, elle voit vite le problème arriver et après tout, c’est son
problème. L’orgueil, lorsque la personne est channel, fait que son canal se ferme peu à peu, ou pire, déforme les
paroles de l’entité canalisée.
Quoi qu’il en soit, les portes se ferment petit à petit, et la relation devient difficile. La question de l’orgueil VOUS
CONCERNE TOUS, VOUS QUI ME LISEZ. Celui qui a de l’amour propre a forcément de l’orgueil, et il faut apprendre
à le gérer ou à le désamorcer via l’exercice que je vous donne. Après, nous pouvons élargir la pratique de l’humilité
par
LA GRATITUDE.
Remercier pour tout ce que vous avez, en plus d’instaurer dans votre esprit que tout ce que vous avez c’est grâce à
nous (nous sommes deux, toi et nous), permet l’ouverture et la pratique de l’humilité. Poussé au niveau le plus loin,
c’est nous remercier des « mauvaises choses qui vous arrivent », car c’est un fertilisant pour vous aider à travailler sur
vous-même.
La gratitude permet d’ouvrir son cœur, et pareil, vous pouvez prendre l’habitude de nous remercier tous les jours
concernant 5 choses positives qui vous arrivent (avoir un toit sur la tête, avoir de quoi se nourrir, que vos enfants
soient en bonne santé, que vous gardez votre travail, que votre animal soit gentil).
Ou par exemple, si votre enfant est malade, nous remercier de vous aider à vous faire comprendre pourquoi cela
arrive et ce que cela doit vous enseigner (par exemple, si vous paniquez parce que votre enfant est malade, alors
c’est le lâcher-prise et le contrôle de l’émotion qu’il faut travailler).
Remerciez vos Anges, remerciez vos guides de la Création de la Nature, remerciez de son maintien énergétique,
remerciez des belles choses que vous pouvez visiter, ou qui existent dans la vie, remerciez… remerciez. Le
remerciement amène fatalement une certaine forme
D’ABONDANCE
Vous voyez, on peut aller loin dans les déclinaisons. Il faut comprendre comment ça marche pour bien pouvoir profiter
de leurs capacités. L’exercice de l’humilité passe par la gratitude et cela amène l’abondance. L’abondance est un état
d’esprit avant d’arriver sur votre plan physique. Si l’abondance est amenée en vous-même (visualisation, gratitude),
alors elle se matérialisera dans votre monde actuel.
Par contre, si vous amenez la pauvreté (en vous rappelant vos problèmes, en vous culpabilisant, en vous croyant bon
à rien) vous allez attirer cela sur le plan physique. On vous apprend ces lois, mais rares sont ceux qui les pratiquent et
souvent, vous pratiquez sans en COMPRENDRE LE FONDEMENT.
Si vous ne savez pas comment fonctionne votre problème, et les lois autour, VOUS NE PARVIENDREZ PAS À LE
RÉSOUDRE. Mais si vous savez comment faire pour cultiver telle qualité, et que cette dernière est rattachée à une
autre qualité, alors c’est bon. Si vous travaillez la gratitude sans comprendre qu’en la travaillant, vous travaillez
l’humilité, cela peut être gênant.
Mais bon, celui qui est orgueilleux ne va pas dire merci à La Source, cela va de soi. Au contraire, il va plutôt dire « Toi
le Créateur tu n’es pas terrible. J’ai des problèmes et tu ne m’aides pas ». Certains se reconnaissent ? Oui, ceux qui
disent « La Source, tu es responsable de nos malheurs » partent sur l’orgueil. C’est tellement complexe la mécanique
humaine.
Ce message contient des perles, sachez les reconnaitre et bien sûr NOUS REMERCIER. Pas un merci mental
comme vous me le faites souvent dans les commentaires, mais un MERCI qui vient du cœur. Ce genre de merci
modifie votre état d’esprit et crée l’abondance.
Vous savez maintenant comment travailler l’humilité et rappelez-vous : si je vous en parle ICI ET MAINTENANT, c’est
que c’est nécessaire. TOI QUI ME LIS tu es concerné, ne crois pas que tu n’as rien à faire de ce côté-là. Allez ouste,
va me travailler ça (il rit). Je vais continuer à vous enfourner des informations et passer à la
CULPABILITÉ.
Déjà, la notion de blasphème peut amener cette notion de culpabilité, je vais donc vous dire ceci face à la question
qu’on m’a posé sur le blasphème que j’évoque. Disons, que j’entends par blasphème, une atteinte au Divin.
Cette atteinte n’est pas retournée par une punition, juste des conséquences d’actes concernant votre façon de vivre.
Si vous vivez en ne cessant de nous injurier, cette façon de faire va tout simplement vous polluer, mais nous, nous
n’allons certainement pas vous « punir ».
Le blasphème de vos religions implique effectivement la notion de culpabilité introduite par l’homme. Le réel
blasphème est d’abord porté contre votre divinité intérieure, puis ensuite contre vous-même, puis enfin sur nous. Nous

www.khubya.fr

15

ne sommes pas tellement gênés que vous blasphémiez, mais si nous vous reprenons, c’est pour éviter que vous vous
démolissiez trop par ce genre de pratique.
Après, pour ceux qui ne sont apparemment pas capables d’écrire mon nom, ça c’est encore autre chose. C’est surtout
un manque de respect. En fait le blasphème, sa définition serait : manque de respect envers le Divin, tout en sachant
que vous serez le premier touché par votre attitude.
Comme je suis un peu spécial dans ma pédagogie, il se peut que j’entre dans vos fréquences de dualité, puis que je
retourne cela contre vous (comme je l’ai fait avec Solayama ), mais si je fais ça, c’est que la personne ne vole
vraiment pas haut, elle rase la terre, voire les pissenlits par la racine (il sourit)
Le blasphème est donc un concept à prendre « avec des pincettes », et il faut donc trouver son sens en excluant
OBLIGATOIREMENT LA CULPABILITÉ. Ceci était une petite parenthèse, et cela va vous éviter de penser n’importe
quoi. Venons maintenant à la culpabilité plus commune.
Quand vous avez fait une erreur, vous culpabilisez très souvent. C’est donc un jugement que vous vous portez contre
vous-même. Votre capacité de discernement est donc employée contre vous-même et, en vous culpabilisant, un
leurre est créé. En effet, se culpabiliser, c’est une certaine forme d’orgueil mais en polarité négative. Vous vous
concentrez donc sur vous-même, et ne ciblez pas vraiment que le problème dans votre situation c’est le JUGEMENT.
Rappelez-vous, tout problème, même issu de vous, est un jeu destiné à travailler sur vous-même. En vous
concentrant sur la culpabilité, vous alimentez le jugement porté sur vous et donc, les multiples coups de couteaux au
cœur que vous vous donnez.
Faites l’expérience suivante : quelqu’un culpabilise, et vous essayez de le réconforter. La personne qui culpabilise va
vous dire « je suis nulle, j’aurais dû faire ça comme ça » et vous répondez « oui, tu aurais dû faire comme ça, oui tu es
nulle ». Cela va... humm refroidir la personne. J’ignore si ce coup vous a été fait mais une chose est sûre, ça ne fait
pas du bien.
Pourquoi cela ? Parce que cela casse votre orgueil négatif. La culpabilité, c’est de l’orgueil inversé. Pareil, pour que
cette culpabilité fonctionne, vous devez être au centre de la cible où vous tirez vos coups de couteaux.
Lorsque la personne qui vous console ne joue pas le jeu (donc ne vous donne pas d’énergie positive pour alimenter
son jeu), vous êtes mis à mal, et vous vous refermez complétement. Mais quand personne ne vous réconforte, vous
êtes donc pris au piège et vous vous auto alimentez.
La culpabilité amène donc une certaine forme de masochisme. Cela devient une forme d’habitude à exercer en
fonction de la situation. La culpabilité, c’est automatiquement vous dire « j’ai échoué », c’est donc un conditionnement
QUE négatif et qui ne peux qu’amener que du négatif.
Ceux qui culpabilisent sont ceux QUI N’ONT PAS CONFIANCE EN EUX, du moins la majeure partie. Pour ceux qui
n’ont pas confiance en eux, puisqu’ils n’ont pas d’orgueil à alimenter, ils vont faire l’inverse, c'est-à-dire l’avoir par la
plainte « Oooh regardez comme je souffre » et donc par la culpabilité, destinée à s’attirer l’amour de l’autre.
Cet amour vise à consoler, à calmer, mais le problème de confiance en soi reste. Certains croient que par la
culpabilité, ils vont clairement se marquer au fer rouge pour ne pas recommencer la bêtise, mais ils font tout l’inverse.
Si vous apprenez à un enfant son erreur en le frappant, croyez-vous qu’il puisse clairement voir son erreur, mais
surtout, ne pas recommencer et en prendre bien conscience ? Non !
Vous êtes cet enfant et la culpabilité, ça revient à tenter de ne pas recommencer par la FORCE ou par la VIOLENCE.
Je vous assure que la culpabilité est CONTRAIRE à la conscience. Lorsque j’ai fait mon erreur à l’armée de Krishna
(cette erreur qui m’a conduit au centre de rééducation), j’ai longtemps culpabilisé mais voyant que ça ne faisait que
m’enfoncer, je me suis chargé de son cas (revoir message 28 – le passé de Khubya).
Relisez bien la façon dont j’ai réagi à mon épreuve, ça peut servir d’exemple pour vous. Ne négligez pas ces
informations précieuses que j’ai accepté de vous transmettre. Regardez comment j’ai réagi face à une épreuve aussi
« grave ». La culpabilité est donc liée à une croyance, mais ces croyances varient. Il faut donc voir à quoi votre
culpabilité est liée.
Par exemple ça peut être lié au manque de confiance, et donc, c’est un essai raté de prendre réellement conscience
de l’erreur. Ça peut être un outil que vous avez trouvé bon pour avoir l’amour de l’autre. Ça peut être simplement pour
vous punir.
Vous nous dites « La Lumière ne punit pas ». Oui, nous ne punissons pas, mais une chose est sûre, vous, vous vous
punissez, et bien, en plus. La culpabilité est donc une émotion négative qui ne peut ABSOLUMENT PAS VOUS
AMENER DU BON, ABSOLUMENT RIEN. Comme c’est une émotion, vous devez la travaillez comme suit :
1 - Identifiez cette émotion, voyez-la sans la juger et dites-vous : « Ici et maintenant je suis en train de culpabiliser ».
2 - Puis décrochez de celle-ci en évitant de vous identifier à elle : « Je ne suis pas cette émotion ». Laissez-la passer
et acceptez que l’émotion Culpabilité « vous investisse ». Comprenez-la, acceptez-la. Vous comprenez alors que la
culpabilité vous traverse et que vous, LA CONSCIENCE, voit cette culpabilité agir.
Regardez-la passer, détachez-vous, et laisser « le nuage noir » passer. Mais sans précipitation, car là vous êtes dans
l’attente d’un résultat précis et ce n’est pas bon. C’est l’état d’esprit qui importe.

www.khubya.fr

16

Généralement, le fait de travailler sur vous-même ou de travailler vos émotions amène une confiance naturelle en
vous-même. Je ne compte pas aborder le problème de la confiance en soi-même car c’est plus complexe ça, et j’ai
déjà fait assez concernant ce message.
Ce que je peux vous dire, c’est que si vous apprenez à cultiver les deux qualités que je vous ai citées, ça peut aider.
Pour la confiance en soi je vais tout de même vous en toucher quelques mots. Déjà, la question d’avoir confiance en
soi ou non relève encore d’une dualité. La vraie confiance en soi se trouve lorsque vous vous rapprochez de qui vous
êtes.
Nous, EDL du ciel, nous avons naturellement confiance en nous, car nous savons PARFAITEMENT QUI NOUS
SOMMES. Ceux qui n’ont pas confiance en eux font donc, d’une certaine façon, la recherche de qui elle est. La
personne qui a confiance en elle, dans votre monde, peut avoir confiance en son faux égo, et c’est lui qui l’utilise.
Si ce faux égo est frappé, la confiance en soi se perd car elle n’est pas véritable. Une personne qui est agressive n’a
pas confiance en elle-même, c’est obligatoire, et elle cache ce mal être par l’impression de faire le caïd mais c’est
juste pour cacher sa faiblesse justement.
Pour celui qui n’a pas confiance en lui-même, le chemin RÉEL pour la trouver, c’est le travail sur soi-même. Et donc le
travail sur ses émotions, sur ses pensées, sur ses défauts, sur ses peurs et autres dérivés, sur son relationnel, sur
son domaine professionnel, sur l’ouverture du cœur.
Bref, c’est en allant vers un chemin ENGAGÉ d’un travail sur soi que vous pouvez retrouver confiance et non en vous
regardant dans une glace et en disant « je m’aime » car, ça, ça vise à aimer votre égo. La confiance en soi, c’est
comme le lâcher-prise, ça s’acquiert naturellement, une fois des exercices précis enclenchés.
Le travail de la confiance en soi, ça met du temps. Après, il y a des personnes qui peuvent avoir confiance en elles,
car elles sont connectées avec une facette de leur SOI SUPERIEUR. Voilà pour ces quelques mots, tout cela, mes
biens chers est à méditer avec soin. Enfin, vous faites comme vous voulez après tout.
Je suis Khubya et je vous mène au CŒUR DE LA VÉRITÉ.
Note de la channel : Ce message était normalement censé être un message d’actualité, mais a dérivé vers un
message, ce qui explique que le début ne soit pas en concordance avec la suite. J’ai aboli la pratique de la censure
donc je ne l’ai pas fait ici. Pour les références pour ce qu’il a dit, il y a ce livre :
« Ces émotions qui guérissent de Rika Zaraï » Je me souviens d’un passage qui explique différentes techniques pour
dédramatiser un problème.
Vous pouvez partager ces messages à condition d’en respecter intégralement leur contenu et leur forme. Merci
également de mentionner la source: http://khubya.fr/

www.khubya.fr

17
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

Aucun commentaire.

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum