Petites pause

Aller en bas

Petites pause

Message par Samuel le Lun 6 Aoû - 20:58

Qu’est-ce que l’Expérience cassiopéenne?
L’Expérience cassiopéenne est une expérience de communication supraluminique (plus rapide que la lumière). Ce concept est discuté plus en détail dans l’Introduction au site.

Qui sont les Cassiopéens?
Après trente années d’étude et deux années d’expérimentation approfondie décrites dans l’autobiographie de Laura, Grâce Fabuleuse, des communications ont commencé à se produire avec une source s’identifiant elle-même comme « les Cassiopéens ». Cette source s’est identifiée à Laura comme suit : « Nous sommes vous dans le futur » - ou un « Soi supérieur », selon l’expression consacrée. L’explication la plus probable est que Laura parle avec son subconscient, ou communique avec ce que le psychologue et philosophe C.G. Jung appelait « l’inconscient collectif ».

Ce qu’il est important de noter dès le départ c’est que les Cassiopéens ne sont PAS des « extraterrestres », ni des « entités désincarnées. »

« Nous sommes vous dans le futur », disent-il. « Nous transmettons « par » l’ouverture présente dans le lieu que vous désignez sous le nom de Cassiopée, grâce à l’alignement de puissantes impulsions radio provenant de Cassiopée. Elles sont dues au pulsar d’une étoile à neutrons située à 300 années-lumière derrière la constellation, vu de l’endroit où vous vous trouvez. Ceci permet un canal de transmission clair de la 6e densité vers la 3e densité. »

Les Cassiopéens sont-ils une source d’information à destination de tous ou juste pour Laura ?
Question de Laura:

Q: Donc, vous êtes nous dans le futur, nous sommes vous dans le passé – quand vous dites cela, êtes vous « nous » dans le futur au sens TOUTE l’humanité ou au sens un groupe en particulier ?

R: Entre ces deux options limitées.

Q: Quand je mets en ligne du matériel sur le site web, les personnes qui se sentent en accord avec ces enseignements croient que ceci s’applique aussi à eux. Mon opinion est quecette Forme de Pensée Unifiée représente sans doute un très grand groupe de personnes dans cette réalité-ci. Je sais que nos moyens d’expression sont limités. Mais est-ce que ces enseignements s’appliquent aux personnes qui CHOISISSENT l’option cassiopéenne du Service d’Autrui et de préservation du libre-arbitre ?

R: Il vaut sans doute mieux dire que cela s’applique à ceux qui reconnaissent l’application.

Que veut dire « reconnaître l’application » ?
Q: [Laura :] Comment se fait-il que je suis toujours celle à qui il incombe de tout devoir comprendre?

R: Parce que vous [Laura] avez demandé le « pouvoir » de comprendre l’enjeu le plus important de toutes les réalités. Et nous vous avons assistée pour acquérir ce pouvoir [...]. Nous vous avons aidée à bâtir votre escalier marche après marche. Parce que vous l’avez demandé. Et vous l’avez demandé parce que c’était votre destin [...]. La raison première de nos communications est de vous aider à apprendre, en vous enseignant à apprendre, en fortifiant ainsi l’énergie de votre âme, et en vous assistant dans votre développement.

Q: (L) Voulez-vous dire que votre but principal est simplement d’enseigner ? A ce petit groupe-ci ?

R: Parce que vous avez demandé de l’aide.

En tant que « nous dans le futur », l’Expérience cassiopéenne aborde certains problèmes ontologiques, relatifs en particulier à la théorie quantique, suggérant qu’un « observateur » (« l’Œil » de J.A. Wheeler) regardant l’univers dans le but de « le créer » devrait être pris en compte dans notre considération. Cela suggère qu’il faut étendre le champ de ce qui est actuellement considéré comme « entités physiques ». La réponse à « l’observabilité d’univers parallèles » pourrait impliquer qu’il faut prendre en compte une telle extension.

Considérons maintenant l’idée qu’il y a plusieurs – et peut-être même une infinité de – «futurs vous probables » en tant qu’observateurs. Ceux-ci seraient représentés par autant d’« yeux », qui convergeraient tous en un seul point de la queue– le moment « présent » que nous percevons, qui est le moment du « choix ». C’est à partir ces futurs probables de potentiel infini (des « centres de pensée » comme se décrivent également les Cassiopéens)– que la réalité est projetée. C’est par l’intermédiaire des êtres humains que ces énergies sont transduites et deviennent « réelles ».

A partir de cette perspective de « création de l’univers » en l’observant, les Cassiopéens sont une source alternative d’informations sur le passé, le présent et le futur. Il ne s’agit pas de faire des prédictions ni de dire la bonne aventure. Les Cassiopéens donnent souvent des indices obscurs qui sont des points de départ pour des années de recherche, ce qui nous oblige à appréhender les « réponses » par nous-mêmes. Ceci est nécessaire pour éviter les paradoxes. A nouveau, merci de voir l’Introduction au site pour plus de détails.

Est-ce que d’autres personnes peuvent contacter les Cassiopéens ?
Q: [question d’un invité lors d’une session] Y-a-t-il un moyen pour moi de vous contacter directement ?

R:Eh bien, D***, seulement si vous accompagnez ceux de 3ème densité ici présents. Rappelez-vous, leur queste a été difficile, et une de ces personnes a littéralement retourné le monde sens dessus-dessous pour trouver les plus grandes vérités au bénéfice de l’humanité tout entière, au prix de grands périls. Et une autre personne ici présente a dû subir des épreuves et des tests de résistance quasiment inimaginables pour accomplir sa destinée qui est d’amener votre monde de 3ème densité au point de transition vers la 4ème densité.

Alors, la voie vous est ouverte. Voulez-vous suivre ?!?

Q: Est-ce que ce matériel est communiqué à d’autres ? Ou est-il conçu ou prévu pour être partagé avec d’autres ?

R: Si ces autres le demandent de manière adéquate. Par ailleurs, partager les messages que nous vous délivrons enseignera à des millions d’autres.

Q: Qu’est-ce que la « manière adéquate » ?

R: Combien de « temps vous a-t-il fallu » ?

Q: (L) Eh bien, cela nous a pris notre vie entière et ENORMEMENT de dur labeur.

R: Bien, maintenant, qu’entendions-nous par « à des millions d’autres » ?

Q: (L) Voulez-vous dire que cette information est transmise d’une certaine manière à des millions d’autres ?

R: De quelle manière ?

Q: (L) Eh bien, la seule manière que je puisse imaginer c’est par des livres.

R: Bingo !!

Q: (L) Je dois dire qu’écrire ces séries a été l’un des projets les plus enrichissants que j’aie jamais entrepris. Parce qu’au travers de l’écriture, j’ai dû fouiller dans les transcriptions et j’ai dû expliquer à d’autres, et avant de pouvoir le faire, j’ai dû comprendre moi-même. C’est devenu quelque chose comme une vaste extension de l’esprit.

R: Bien.

Q: C’est presque aussi amusant d’apprendre ces choses que de les lire. Et c’est moi qui les écris. C’est vraiment stupéfiant.

R: Vous le faites en partie [écrire].

Q: (A) Nous communiquons avec de nombreuses personnes via internet et la question est : où sont les personnes SDA qui en savent plus que nous ? Nous recherchons quelqu’un qui peut nous apprendre quelque chose, et il semble que nous n’y arrivons jamais. Que faisons-nous de travers ?

R: Peut-être devriez-vous être les enseignants plutôt que les étudiants.

Certains suggèrent que les transmissions cassiopéennes devraient « appartenir » à tous. Quel est votre sentiment à ce sujet ?
Les transmissions cassiopéennes sont le résultat de nombreuses années de dur labeur et de recherche. Les Cassiopéens affirment : « Nous sommes VOUS dans le Futur. »

Le fait qu’envoyer des informations dans le passé soit possible n’implique pas forcément que toute information qui prétende être envoyée depuis le futur l’est vraiment !

Effectivement, si on suppose que le savoir et la technologie du futur sont (ou PEUVENT ETRE) bien plus avancés que les nôtres, alors il est tout naturel que n’importe quelle émission venant du futur soit adressée directement à nos esprits.

Même en ce moment il y a des techniques pour agir directement sur nos esprits. (Voir le Quantum Future School Timeline Project). Elles ne sont pas toujours utilisées pour notre bien ; néanmoins elles existent. Mais si les communications venant du futur sont possibles, pourquoi ne les percevons-nous pas quotidiennement ? Si nos esprits peuvent servir de récepteurs, pourquoi ne sommes-nous pas tous conscients de ces transmissions ?

Je pense que la réponse est liée aux réalités multiples et aux bifurcations de l’univers, et peut-être que toute civilisation pouvant recevoir quotidiennement des messages du futur a cessé d’exister parce que communiquer à travers le temps est un jeu très dangereux. Cela produit des paradoxes, et ces paradoxes enlèvent les univers paradoxaux du répertoire des univers possibles : si vous créez un univers avec des paradoxes, il s’auto-détruit complètement ou partiellement. Peut-être que seule l’intelligence en est soustraite parce que c’est l’intelligence qui a créé le paradoxe. Peut-être sommes-nous très chanceux de continuer à exister même si nous pouvons recevoir quelques messages du futur.

Supposez que notre civilisation doive progresser jusqu’au point où tout le monde pourrait communiquer avec lui-même dans le passé ; chacun aurait un ordinateur avec un programme spécial et des appareils périphériques pour le faire. Cela deviendrait la dernière mode : tout le monde communique avec soi-même dans le passé pour se prévenir des dangers ou de désastres qui vont survenir, ou de mauvais choix, ou pour se donner les numéros du loto ou du tiercé. Mais, ce qui est un « mauvais choix » ou un « désastre » pour certains pourrait être un « bon événement » ou une « situation bénéfique » pour quelqu’un d’autre !

Ainsi, l’étape suivante serait que des « pirates » se mettent à « entrer » dans les systèmes et envoient de fausses communications dans le passé pour créer délibérément des mauvais choix et des désastres chez d’autres afin de les rendre bénéfiques à eux-mêmes ou à d’autres personnes.

Ensuite, le premier individu verrait que l’information envoyée était fausse et s’introduirait dans le système pour revenir dans le passé encore plus tôt et se prévenir qu’une fausse information va être envoyée par un « imposteur », ainsi que comment déterminer qu’elle est fausse.

Puis le pirate verrait ceci, reviendrait encore plus en arrière et donnerait la fausse information que quelqu’un avait l’intention d’envoyer la fausse information (qui était en réalité vraie) que la fausse information (qui était réellement fausse) allait être envoyée, semant donc la confusion.

Ce processus pourrait continuer indéfiniment avec des communications constantes et répétitives vers le passé, se contredisant les unes et les autres, un signal annulant l’autre, avec pour résultat que ce serait exactement comme s’il n’y avait PAS de messages vers le passé !

Il y a aussi une possibilité très intéressante que le scénario ci-dessus SOIT exactement ce qui se passe dans notre monde.

Il est aussi possible que dès qu’une civilisation en arrive au point de pouvoir manipuler le passé et donc de changer le présent, elle se détruise elle-même ainsi que sa « branche » d’univers, à moins qu’il n’advienne un événement cataclysmique avant que cela ne se produise, ce qui agirait comme une sorte de « système de contrôle » ou de moyen de ramener les possibilités technologiques à zéro, parant ainsi au chaos universel potentiel.

De cette manière, les évènements cataclysmiques pourraient être une sorte de frappe préventive ou préemptive contre de telles manipulations, et pourraient en fait être le résultat d’actions bienveillantes de notre part dans le futur, prévenus des dangers de la communication avec nous-mêmes dans le passé !

Il est donc probable que : s’il y A communication avec le futur, elle PEUT en fait être constamment perçue par tout le monde comme un barrage constant de mensonges mélangés à la vérité.

Le problème devient donc plus important que de se « régler » sur une bande de signal étroite, car les pirates peuvent clairement imiter ce signal et ils sont devenus TRES malins pour délivrer leurs mensonges sous l’apparence de vérités « floues et chaleureuses » ; le problème devient très différentde ne croire à rien et d’AGIR comme si TOUT était trompeur : il s’agit de rassembler des données de toutes parts, puis de faire le choix le plus ECLAIRE possible en réalisant pleinement que ce pourrait être une erreur !

Répétons-le : le problème devient très différent de ne croire à rien et d’AGIR comme si TOUT était trompeur : il s’agit de rassembler des données de toutes parts, puis de faire le choix le plus ECLAIRE possible en réalisant pleinement que ce pourrait être une erreur !

C’est en ce sens que nous considérons les transmissions cassiopéennes comme des données brutes qui nécessitent de la recherche et un examen minutieux pour déterminer leur validité et le rapport signal sur bruit. Elles ne sont PAS « la parole de Dieu », et elles ne sont pas « destinées » à ceux qui ne sont pas capables de traiter les traiter comme des données. Ainsi que nous l’avons maintes fois répété à ceux qui se considèrent plus à même d’ « interpréter » les Cassiopéens que Laura : si tel était le cas, les Cassiopéens communiqueraient avec eux et NON avec Laura.

Le « channeling » en tant qu’expérience scientifique – l’exploitation d’informations obtenues par une telle méthode – est pour le moins problématique. Nous souhaitons réitérer encore une fois que la « Source cassiopéenne » n’est PAS, et n’a jamais été, un dialogue avec de prétendus « aliens » ou « êtres désincarnés », comme on le pense généralement. Les Cassiopéens ont clairement exprimé à plusieurs reprises à Laura : « Nous sommes VOUS dans le futur. »

L’Expérience cassiopéenne est une forme de channeling dans laquelle, le messager est intentionnellement aussi important que le message lui-même. Ils sont inextricablement mêlés de manière qualitative : dans une amplitude quantique interférante. Ils forment une unité, un tout. Séparer le message du messager serait, dans cette expérience cassiopéenne quantique, comme de boucher un des trous dans l’expérience de la double fente. Bouchez un trou, et tout le motif change, et pas seulement une partie.

Le channeling cassiopéen a les caractéristiques d’une expérience scientifique.

Réfléchissez à ce que nous sommes en réalité : des scientifiques dans leur laboratoire, travaillant sur les grandes lois de l'univers. Nous menons de nombreuses expériences importantes. Nous sommes des professionnels confirmés, connaissant leur métier, leur matériel et les défauts de celui-ci. Nous sommes des êtres humains. De temps en temps quelqu'un peut faire une bêtise ; il faudra parfois rejeter une série de données parce que des petites souris auront mis la pagaille dans l’équipement de laboratoie pendant la nuit.

Maintenant, réfléchissez, quel avantage y aurait-il à ce nous écrivions des idioties dans nos articles, que nous y présentions des données faussées par les souris, les taches d'encre, etc. etc.?

Le scientifique ne fait pas de telles choses. Et l'expérience cassiopéenne veut procéder de manière scientifique. Sur la base de normes scientifiques et d’un esprit critique.

Le channeling cassiopéen est bien un channeling critique. C'est à cet égard qu'il est DIFFERENT des autres channelings. Et il le restera.

La différence est dans l'approche.

Ainsi, voilà la question: pourquoi devrait-on considérer QUOI QUE CE SOIT de ce qui est transmis par « channeling » comme digne d’attention, ou comme une contribution utile à la recherche scientifique sur la nature sous-jacente de notre réalité ?

Si l’on affirme que TOUT channeling est « sectaire » ou « de la foutaise », que peut-on répondre à ça ?

Il est possible que quelques-uns (la plupart ?) des “channelings” ACTUELS proviennent de satellites ou d’autres moyens de programmation. C’EST possible. (Voir Quantum Future School Timeline)

La question suivante est : POURQUOI ?

La réponse évidente est : pour déformer, désinformer, via les naïves personnes du Nouvel Age.

Se peut-il que le channeling cassiopéen soit pareil ?

Ce n’est pas si simple. Nous ne sommes pas naïfs. Nous avons l’esprit critique. Nous réfléchissons et analysons. Nous testons et faisons des recherches.

Se peut-il que CERTAINES de nos « communications » aient été influencées de cette manière ?

OUI. C’est une possibilité.

Et c’est pourquoi nous insistons sur le fait que les transmissions cassiopéennes sont essentiellement un ensemble de données à étudier, et non quelque chose « qui appartient à l’humanité »

Est-ce que TOUTES, ou même 95% ont pu être reçues de cette manière ?

NON. Car de trop nombreuses fois les Cassiopéens « ont répondu » à des questions auxquelles des intelligences normales de type «satellite », n’auraient pu avoir accès que si elles avaient été capables de lire instantanément dans les esprits de tout le monde sur cette planète.

Je pense donc que l’affirmation selon laquelle TOUT channeling est de la foutaise et de la désinformation, et que 95% se fait via satellite montre que :

a) Quiconque disant cela est soit consciemment en train de faire de la désinformation, soit est incapable de penser de manière logique,

b) Quiconque disant cela ne s’intéresse pas à la découverte de la vérité.

Et c’est là la différence principale entre notre approche et l’approche de bien des groupes qui méritent l’étiquette de « culte/secte ».

Alors que nous sommes prêts à tout remettre en cause, et que nous recherchons TOUJOURS de nouvelles données, d’autres individus déclarent : « NOUS CONNAISSONS LA VERITE ». Nous y sommes ! Puis on trouve une absurdité ou une autre, facilement détectable, supposée être une vérité absolue, et cela discrédite tout ce qu’ils peuvent dire d’autre.

Mais nous essayons TOUJOURS de garder notre esprit le plus logique et notre « jugement » le meilleur. Et bien que la logique et le jugement ne soient JAMAIS SUFFISANTS quand on traite avec des forces qui pourraient être « supérieures », ils sont quand même TOUJOURS NECESSAIRES. Ce qui signifie, pratiquement :

1) AYEZ-Y TOUJOURS RECOURS AU MAXIMUM.

2) NE PENSEZ JAMAIS QUE VOUS POUVEZ VOUS REPOSER COMPLETEMENT SUR CELA UNIQUEMENT !

Ce que je veux spécifier clairement c’est que ce « channeling », l’Expérience cassiopéenne, EST différent des autres « channelings ». Cette expérience a été différente depuis le tout début, elle continue à l’être, et continuera à être différente. On peut lui donner un nom : le Channeling Critique. Cela est intentionnel et non le fruit du hasard.

Quels sont les fondements de vos recherches ?
Le Dr. Arkadiuz Jadczyk est un physicien-mathématicien mondialement connu. Laura Knight-Jadczyk est un auteur métaphysique d’approche scientifique. Ensemble ils ont developpé le site « Cassiopaea » pour présenter le résultat de leurs recherches.

Qu’entendez-vous par « mise en réseau » ?
La mise en réseau est le concept de partage ouvert des informations de multiples et diverses sources et individus, avec comme objectif collectif d’élargir et d’approfondir notre connaissance de l’histoire et du futur possible de l’humanité.

Qu’est-ce que « L’Onde » ?
« L’Onde » constitue une partie fondamentale de la nature cyclique de l’expérience humaine et du cycle de l’existence. Ceci est discuté en détail sur le site à la page d’index de L'Onde.

Êtes-vous politiquement engagés ?
Nos recherches sur les évènements politiques nous ont fait comprendre que la politique, tout comme les religions organisées, sert simplement à diviser les gens. En tant que telle, elle est antithétique à notre travail.

Cependant, la compréhension des manipulations des structures politiques, économiques et sociales fait partie de notre domaine de recherche puisque c’est au travers des groupes et des perspectives véhiculées par des groupes que nous « voyons » notre réalité, en terme d’Oeil de Wheeler.

Une distinction importante s’impose cependant : nous croyons que VOIR la réalité TELLE QU’ELLE EST est seulement nécessaire dans le sens expliqué dans l’histoire du Fils Prodigue. Le Fils Prodigue VOYANT finalement sa véritable situation dans le Pays Eloigné prit la décision de commencer un voyage afin d’être éclairé. Il ne décida PAS de tenter de changer le Pays Eloigné.

De même, notre but est de VOIR et de voir clairement, sans illusion ; mais ce n’est pas notre mission de « réparer » ce monde ou d’interférer de quelque façon avec ses rouages et ses manœuvres. Bien entendu, il est vrai qu’au fur et à mesure que notre VISION change, nous devenons capables de faire des choix plus éclairés quant à sur quoi nous souhaitons ou non être alignés. Mais dans tous les cas, nous défendons l’idée que le monde est parfait tel qu’il est – même dans son état actuel d’enrtropie croissante – et qu’il constitue une école parfaite pour l’humanité.

Ceux qui ont terminé leurs leçons sont, comme le Fils Prodigue, prêts à entreprendre le voyage vers l’illumination. Mais l’école continuera à exister pour ceux qui viennent d’y entrer. Et ainsi, pour ceux qui ont choisi cette réalité comme un catalyseur pour leurs leçons, nous croyons que c’est leur droit de suivre les leçons qu’ils ont choisies.

Est-il vrai que vous croyez que le monde va finir ?
Non.

Une théorie apparaît cependant comme résultat de recherches assidues et de mise en réseau, qui est que le temps est cyclique et se répète, et que la terre traverse des catastrophes cycliques reflétant les cycles de l’expérience humaine. L’allusion à la « fin du monde» pourrait bien être le point culminant de l’un de ces cycles.

Le concept général selon lequel « la fin du monde » représente la fin de l’existence ou « de tout », n’est pas quelque chose que nous considérons forcément comme une représentation exacte, bien qu’il y ait des modèles cosmologiques qui suggèrent l’existence d’univers multiples « se dilatant » ou se contractant, ou donnant naissance à des « bébés univers ». D’après les recherches, il semble que les cycles puissent comprendre des périodes de catastrophes impliquant des pluies de comètes, comme celles qui ont éliminé les dinosaures, et qui représentent plus ou moins des sauts qualitatifs macrocosmiques.

Êtes-vous une Secte ?
Non. Nous sommes un groupe de chercheurs indépendants comptant plusieurs centaines de personnes réparties sur toute la planète, partageant un intérêt commun pour la découverte de la vérité au sujet de la réalité dans laquelle nous nous trouvons, de manière scientifique, et dont une « inspiration mystique » est une petite partie de la plateforme expérimentale.

Il n’y a aucune structure hiérarchique, il n’y a pas de chef. Nous croyons que personne ne détient toutes les réponses, mais plutôt que c’est au travers du partage des idées que l’on peut approcher de la vérité.

Êtes-vous anti-sémites ?
Non. D’après nos recherches et celles de nombreux autres individus, il paraît possible que le peuple Juif en Israël soit manipulé par des groupes extrémistes sionistes. Notre but est de mieux comprendre les origines et les raisons de cela, et le rôle que cela joue dans le déroulement global des évènements du monde.

Êtes-vous une religion ?
Non. Notre opinion est que la religion organisée sert à contrôler et à manipuler de manière très efficace un grand nombre d’êtres humains, et en tant que telle, elle est antithétique à notre croyance que chaque personne est différente et doit choisir par elle-même.

Croyez-vous en « Dieu ? »
Notre compréhension est que « Dieu » est un autre nom pour la totalité de l’existence ou de la création. Toute existence construit le corps de « Dieu » et vice-versa. Il y a en essence deux « visages de Dieu » opposés, un qui incarne l’aspect créatif, expansif, conscient, et un qui incarne l’aspect contractile, « endormi ». En tant que parties de « Dieu », les individus choisissent de servir l’un ou l’autre de ces aspects, manifestant ainsi la « troisième force », c’est-à dire la situation spécifique dans laquelle les deux polarités interagissent.

Quelle est votre position concernant les OVNIs et les « Aliens » ?
Le phénomène que ces idées concernent plus directement est celui de réalités hyperdimensionnelles, où les énergies mentales ou énergies de conscience sont amplifiées, et peuvent interagir avec l’environnement en termes de technologie spécifique, ce qui suggère non seulement la puissance d’un transport en partie physique, et en partie « éthérique », une communication qui soit aussi partiellement physique et partiellement éthérique, mais aussi des pouvoirs de « manifestation » qui peuvent nous sembler impossibles au stade actuel de notre technologie. Toutes ces propriétés participent de l’existence hyperdimensionnelle, et un tel état est décrit depuis des millénaires comme « le royaume des dieux », qui inclut dragons, serpents et créatures de toutes sortes.

Comme beaucoup de physiciens vous le diront, tout ce qui existe réellement est une « forme d’ondes » ; nous sommes des formes d’ondes de la réalité, et notre conscience est quelque chose qui « lit les ondes ». Nous donnons forme et structure aux ondes que nous « lisons » d’après une certaine convention.

Et ainsi, en théorie, certains habitants de l’espace hyperdimensionnel sont « lus » comme plus ou moins « reptiliens » car c’est « l’essence » de leur être, la fréquence de leur « forme d’onde ».

Et nous les appelons « Lézards, Lizzies, » en abrégé. Ils ne sont pas nécessairement physiques comme nous l’entendons par ce terme, ni nécessairement des « aliens » au sens où nous le comprenons. Nous soupçonnons que la perception de ces niveaux de réalité et de leurs « unités de conscience » est ce qui est derrière de nombreux concepts religieux et représentations mythologiques de « dieux, déesses, et créatures de toutes sortes. »
avatar
Samuel
Admin

Messages : 256
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 31
Localisation : Suisse

Voir le profil de l'utilisateur http://irisbleu.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites pause

Message par Samuel le Lun 6 Aoû - 22:39

He oui, c etait une canalisation du bas astral, mince !



Malheureusement on ne travail pas pour l humanité si l on fume

Si l on fume, on est au service des destructeurs de la vie, on a fait le choix d aller vers la mort et l anéantissement

Voila pourquoi soit je me drogue totalement soit je suis hyper sévère, être entre deux c est impossible pour moi.

Voila pourquoi je ne supporte pas les bisounours qui traînent autour de Laura et Laura elle même qui finalement n a pas fait son choix, puisque elle accepte d être manipulée
avatar
Samuel
Admin

Messages : 256
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 31
Localisation : Suisse

Voir le profil de l'utilisateur http://irisbleu.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum